Le « Green Friday » kesako ?

Le vendredi 29 novembre dernier,  se déroulait un nième vendredi noir, ou black friday. Cette journée est unique dans l’année et est caractérisée par une augmentation frénétique des ventes ainsi que par une forte baisse des ventes.  Cette journée controversée car très polluante à poussé des organismes à se manifester contre l’évènement qui prend un peu plus d’ampleur chaque année. La France est devenue depuis 2014 le théâtre de ce désastre environnemental. Mais la lutte contre cette journée à commencée.

Le lancement du « Green Friday » 

Le green friday a pour objectif de lutter contre ce phénomène de sur-consommation qui prend par chaque année le lendemain de la fête américaine de thanksgiving. En effet,  la production ainsi que le transports des produits consommés est un enjeu planétaire puisque ce processus rejette de grandes quantités de C02. Un jean, par exemple, nécessite 11000 litres d’eau. C’est dans la situation d’urgence climatique, qu’est né le green friday. Le réseau ENVIE né en 2017, est à l’initiative de ce projet, le collectif est soutenu par la mairie de Paris. En 2 ans le collectif à réussi à réunir plus de 150 entreprises. Ainsi, les adhérents reversent 10% de leur bénéfices à des associations partenaires du réseau. D’autres actions contribuent à récolter des fonds lors de cette journée et proposent des alternative de consommations plus locales et par conséquent plus respectueuses de l’environnement.  Malgré toutes ces initiatives, les géants du e-commerce comme amazone par exemple ont un impact très néfaste pour l’environnement. Un mouvement manque encore  d’ampleur pour lutter contre ces géants. Ces initiatives représentent le débuts de la transitions des moeurs vis à vis de l’environnement.

La 22ème édition du festival des solidarités

Du 15 novembre jusqu’au 1er décembre à lieu le festival des solidarités. Avant tout, il est mené à bien grâce à la coordination du CRID, le Centre de Recherche et d’information pour le développement. 

Le festisol est un événement d’envergure nationale, voire internationale porté sur la solidarité tournée vers les autres. Chaque années sur la période de novembre, des associations, collectivités, établissements scolaires, structures socio-culturelles, acteurs d’économie sociale, groupes de citoyen.ne.s, etc. organisent des animations pour sensibiliser les citoyens à la solidarité internationale. Le militantisme et la solidarité sont des enjeux de notre société. Ainsi, c’est la raison pour laquelle le festisol existe. Il réunit les citoyens de tout âge autour d’un thème : la solidarité internationale. Les RRMA s’engagent dans l’organisations des différents évènements. Le réseau Bretagne solidaire est acteur du projet à l’échelle bretonne. 

En Bretagne c’est pas moins d’une cinquantaine d’acteurs qui se mobilisent pour faire vivre le festival. Ils luttent cette année pour les droits des enfants. C’est le thème au coeur du festival en cette année 2019. C’est la 22ème édition pour le festival, la 22éme année que des citoyens se réunissent et luttent pour un monde plus juste, solidaire et durable. Dans ce sens, des activités telles que des débats des jeux de sensibilisations ou encore des tables rondes seront proposées jusqu’au 1er décembre. C’est de cette manière que les acteurs bretons de la solidarité internationale entendent  améliorer à leur portée le monde.

Trans 2019 – Jean Thevenin prends les devants

Trans 2019 – Jean Thevenin prends les devants

Musicien, batteur, et plus récemment chanteur, Jean Thevenin se lance dans un projet solo : Jaune. À l’occasion de son passage aux Trans Musicales en décembre prochain, Il dévoilera ses paroles mélancoliques délicatement posées sur des sonorités pop et électro.

 Un artiste à la carrière bien remplie

Son style improbable et intimiste, il à eu le temps de le forger à travers son parcours rempli. Jean Thevenin a travaillé avec bon nombre d’artistes de la scène francophone et au-delà : Tahiti Boy And The Palmtree Family, Toy Fight, Petit Fantôme, Melody’s Echo Chamber, Frànçois & The Atlas Mountains. Le trentenaire sors de l’ombre et s’impose sur la scène avec un projet en solo dès 2016. Ainsi, c’est la naissance de Jaune. Souvent sur scène avec son cousin, il travaille depuis quelques temps avec un artiste connu sous le nom Ricky Hollywood.

 Une formation spéciale pour les Trans Musicales

Encore très proche de ses anciens partenaires de Frànçois & the Atlas Moutains, François Marry et Amaury Ranger. Le 6 décembre prochain, le groupe Jaune sera présent au nombre de 5 sur  la scène de l’étage.