Marina Satti, l’artiste grecque aux multiples talents

Marina Satti - "Yallah"

Marina Satti s’affirme ces dernières années en tant qu’artiste émergente sur la scène internationale musicale. Chanteuse, joueuse de piano, actrice de théâtre, elle multiplie les compétences artistiques ainsi que les styles musicaux. Chant classique, jazz, funk ou rock, Marina nous propose des titres toujours plus originaux et innovants. Sa principale qualité : allier éléments actuels et traditionnels pour faire évoluer l’art avec ses idées et son temps.

L’émergence de Marina Satti dans le monde culturel et artistique

Née en Grèce et élevée par des parents de cultures différentes, Marina Satti grandi bercée par le multiculturalisme. Dès le plus jeune âge, elle s’attache à de nombreuses pratiques artistiques et construit son parcours scolaire autour d’elles. Elle étudie le théâtre, obtient un diplôme en piano et en chant classique. Rapidement elle multiplie les qualifications et compétences. Elle se retrouve, en 2011, diplômée du ​Berklee College of Music​, l’une des plus grandes écoles privées de musique des Etats-Unis. Une fois ses compétences musicales officiellement reconnue, elle collabore avec le Théâtre National de Grèce et l’Opéra National Grecque et continue de travailler et développer ses multiples talents. Dans la suite de son parcours, elle créée des groupes pour partager ses passions. C’est suite à la création d’un choeur polyphonique qu’elle développe sa volonté de mélanger styles actuels et traditionnels et se faire connaître du grand public.

L’ouverture de son projet au public français, une date live prévu aux festival des Trans

Pour cette nouvelle édition des Trans, Marina Satti sera présente pour présenter à la scène française ses différents titres. Elle se produira le jeudi 5 décembre, au parc des expositions de Rennes. 

Vous pouvez suivre ses actualités sur les réseaux sociaux : 

 

L’impact du monde associatif dans l’économie française 

Le secteur associatif est au cœur de notre vie quotidienne française, pour autant l’ampleur économique qui lui est associée est très régulièrement sous-estimé.

En 2018, 1.3 millions d’associations sont actives au sein du territoire français. Elles exercent principalement dans quatre grands domaines d’activité : le social, la santé, les sports et la culture. Dans ce secteur, on doit aussi prendre en compte les fondations, elles ont pour objectif de mettre à disposition de l’argent privé pour financer une cause publique alors qu’une association consiste à agir ensemble autour d’un objectif commun. Elles sont actives dans un champ de développement plus large avec des fondations de coopération scientifique ou encore des fondations universitaires. 

La place du secteur associatif correspond-elle à l’image qu’elle renvoie ?

Si le milieu associatif ne semble pas apporter un impact important dans le milieu économique français, c’est parce que la majorité de ses adhérents sont des membres bénévoles. On en compte 16 millions, contre seulement 1.85 millions de salariés employés. Pour autant, leur impact économique est majeur. En 2016, elles récoltaient 3.5 milliards d’euros de dons et mécénat. Selon l’envergure de l’association, des règles sont à respecter. Si elles ont plus de 50 salariés, 3.1 millions d’euros de chiffres d’affaires ou 1.55 millions total de bilan, elles sont tenues de désigner au moins un commissaire aux comptes. Il a pour rôle de vérifier la sincérité et la conformité de la comptabilité de l’entreprise avec les normes en vigueur.  

 

Tous les ans, l’association Recherches et Solidarités publie un état des lieux de la vie associative en France au cours d’une année écoulée. Dans la publication du rapport de l’année 2018, on compte près de 70 000 créations d’associations entre 2017 et 2018. 

 

Si les croyances collectives s’obstinent à placer les associations comme des acteurs mineurs du monde économique, c’est parce qu’une grande part de leur activité dépend des subventions de la part des autorités administratives de l’Etat. Elles regroupent les aides de toute nature justifiée par un intérêt général. Le problème est que d’année en année, ces subventions baissent et réduisent par la même occasion les financements des associations. Cela créé une image incertaine au secteur associatif et lui retire par la même occasion une grande part de sa crédibilité. 

Le « French Impact », une solution mise en place par le gouvernement

Depuis quelque temps, de plus en plus d’actions sont mises en place par l’Etat pour aider les acteurs du secteur associatif. Par exemple, le gouvernement a mis en place le “French Impact”. Un mouvement qui vise à fédérer et valoriser la diversité des acteurs de l’innovation sociale : les entreprises de l’économie sociale et solidaire (associations, fondations, coopératives, mutuelles et entreprises sociales) et bien d’autres. Son objectif vise à libérer l’innovation sociale et de la remettre au sein des réponses aux défis sociétaux qui changeront la vie des Français. 

Marina Satti, l’artiste grecque aux multiples talents

Marina Satti - "Yallah"
Marina Satti s’affirme ces dernières années en tant qu’artiste émergente sur la scène internationale musicale. Chanteuse, joueuse de piano, actrice de théâtre, elle multiplie les compétences artistiques ainsi que les styles musicaux. Chant classique, jazz, funk ou rock, Marina nous propose des titres toujours plus originaux et innovants. Sa principale qualité : allier éléments actuels et traditionnels pour faire évoluer l’art avec ses idées et son temps.

La naissance de l’artiste dans le monde artistique

Née en Grèce et élevée par des parents de cultures différentes, Marina Satti grandi bercée par le multiculturalisme. Dès le plus jeune âge, elle s’attache à de nombreuses pratiques artistiques et construit son parcours scolaire autour d’elles. Elle étudie le théâtre, obtient un diplôme en piano et en chant classique. Rapidement elle multiplie les qualifications et compétences. Elle se retrouve, en 2011, diplômée du Berklee College of Music, l’une des plus grandes écoles privées de musique des Etats-Unis. Une fois ses compétences musicales officiellement reconnue, elle collabore avec le Théâtre National de Grèce et l’Opéra National Grecque et continue de travailler et développer ses multiples talents.

Dans la suite de son parcours, elle créée des groupes pour partager ses passions. C’est suite à la création d’un choeur polyphonique qu’elle développe sa volonté de mélanger styles actuels et traditionnels et se faire connaître du grand public.

Rencontre entre le public rennais et l’artiste grecques

Du mercredi 4 décembre au dimanche 8 décembre, se déroulera la 41 ème édition du festival des Trans Musicales. Marina Satti sera présente pour présenter à la scène française ses différents titres. Elle se produira le jeudi 5 décembre, au parc des expositions de Rennes.

 

Vous pouvez suivre ses actualités sur les réseaux sociaux :